Pour faire face aux difficultés rencontrées cette année, le gouvernement français offre aux artisans et commerçants une occasion de digitaliser leur activité, en octroyant un chèque numérique. Cela, afin de les aider à se lancer dans l’e-commerce, mais aussi d’acquérir un logiciel de gestion pour optimiser leur marché potentiel.

Quels sont les buts de ce chèque numérique ?

Le chèque, d’une valeur de 1500 €, a été proposé depuis janvier 2020 à plus de 300 TPE (très petites entreprises) pour leur aider à la numérisation de leurs commerces. Son principal objectif, c’est de les aider à digitaliser leur commerce, plus précisément pour le « click and collect ». Autrement dit, le chèque numérique leur permet de générer du flux dans leur boutique grâce au marketing digital.

Il faut savoir que cette aide est destinée principalement pour les artisans afin de les aider à faire face aux confinements. Cela leur permet de booster leur vente grâce à l’e-commerce, car le but étant de faire connaître leur entreprise en ligne. En effet, il est important de nos jours — encore plus avec la pandémie du Covid 19 — d’avoir un site vitrine pour que les clients puissent voir vos produits, car nous utilisons presque tous des smartphones pour chercher et trouver ce dont on a besoin au quotidien.

En moyenne, le coût de lancement d’un e-commerce est à environ 1600 €, c’est pourquoi le gouvernement français a fixé le montant à 1500 €. En effet, la création d’un site coute environ 400 € en France et l’acquisition d’un logiciel de gestion vous coûtera encore plus cher.

Qui peut bénéficier de cette aide en île de France ?

Le chèque numérique est destiné principalement pour les 218 500 entreprises artisanales en île de France. Ce sont donc les commerçants de proximité ou artisans qui peuvent en bénéficier. Sont exclus : les entreprises qui proposent seulement leurs services sur Internet, les organismes de formation, les bureaux d’étude…

À noter seulement que les entrepreneurs ne sont pas obligés d’avoir un point de vente pour demander un chèque numérique et créer leur site e-commerce et même les artisans d’art (hors franchise) peuvent en bénéficier.

Par ailleurs, il faut que l’entreprise respecte les conditions suivantes :

  • Être résidant en Île-de-France ;
  • Avoir un effectif inférieur à 20 salariés ;
  • Être inscrite au Registre du Commerce ou Registre des Métiers.

En outre, l’artisan devra également vendre ses produits ou services de manière quotidienne à des particuliers.

Comment faire la demande ?

Les personnes qui souhaitent bénéficier de ce chèque numérique sont invitées à se tourner vers une structure locale : travailleurs sociaux, guichet de service public, associations…

Si ces établissements participent au projet « pass numérique », ils pourront vous délivrer le chèque et pourront vous inscrire à un atelier d’accompagnement au numérique.

Pour la création de leur site, ils peuvent faire appel à une agence seo Marseille. Par ailleurs, vous devez fournir les pièces suivantes pour recevoir le chèque :

  • Un RIB,
  • Un extrait Kbis de moins de 3 mois,
  • Les pièces justificatives des dépenses prévisionnelles ou les factures acquittées

Pour déposer votre demande d’aide, vous pouvez télécharger le formulaire sur mesdemarches.iledefrance.fr.

Leave a Reply